FANDOM


Menu de Navigation / Gigginox :

ItemIcon006 Remarque:

Ceci est une explication plausible sur l'écologie du monstre et ne doit pas être considéré comme une affirmation réelle.


Informations en jeuModifier

MH3U-Gigginox Icon

Wyvern de la toundra vivant dans l'obscurité. Le Gigginox détecte ses proies grâce à leur chaleur et leur injecte du poison. Quand il est excité, sa couleur change et son corps durcit en partie. Très fertile, il pond énormément d’œufs.

TaxonomieModifier

Ordre : Pseudo-wyverne

Compte tenu de ses similitudes physiologiques avec le Khezu, et notant la couleur de la peau et le comportement, on peut supposer sans risque que ces deux Wyvernes sont, au moins lointainement, apparentées. Le Khezu et le Gigginox ont tout deux «perdu» leur sens de la vue. Alors que le Khezu utilise son sens de l'odorat très sensible, le Gigginox compte sur ​​ses organes de détection de chaleur, semblable à ceux des vipères. De nombreuses théories existent quant à la façon dont ces créatures se reproduisent, les Gigginox sont surement asexués, pas besoin d'un compagnon pour pondre leurs œufs. Bien que leur progéniture varient en taille, ce qui pourrait soutenir l'argument de leur caractéristique non asexuée, il peut aussi être démontré que cette différence de taille est un effet secondaire de leurs habitudes alimentaires. Le Khezu et le Gigginox ont des muscles et des tendons et une petite structure squelettique extensible dans leur cou, ce qui leur permet d'étendre leur cou pour atteindre leur proie de loin ou à partir du plafond des grottes. L'élasticité extrême et la flexibilité de cette Wyverne, notamment la tête et le cou, peuvent suggérer que le squelette du Gigginox n'est pas composé d'os rigides mais de cartilages, permettant la grande maniabilité remarquée par les chasseurs (désabusés) qui affrontent cette créature.

Une théorie suggère que le Gigginox et le Khezu sont de proches descendants d'un même gène commun. Cette hypothèse est étayée par leur apparence semblables et par la façon dont ils agissent. Les gens sont même allés jusqu'à dire que la seule chose qui les différencient est leurs différents environnements et les écosystèmes dans lesquels ils vivent et ont réussi à s'adaptés.

Les Gigginox sont couramment confondu avec des Wyvernes volantes en raison de leur structure corporelle, et du fait qu'ils aient des ailes indéniablement utilisées pour voler (mais pas pendant des périodes prolongées). Il convient toutefois de noter que le Gigginox est une Pseudo-wyverne, une sous-classification du groupe Wyverne volante, étant plus structurellement similaire à des monstres tels que le Barioth et Tigrex que des créatures comme le Rathian et Berukyurosu puisqu'ils sont quadrupèdes, et utilisent leurs pattes avants à la fois pour la marche sur la terre et pour le vol. Pour compliquer encore les choses, certains observateurs de cette Wyverne ont commencé à la classer avec le titre officieux et inventé de "Wyverne des cavernes" en raison de sa tendance à se cacher dans des grottes.

HabitatsModifier

Le Gigginox vit communément dans la Toundra. Ses jeunes, cependant, se retrouvent dans de nombreuses grottes de la région, ce qui suggère qu'ils peuvent migrer vers d'autres régions, ou sont juste particulièrement nombreux dans les grottes des régions du monde.

ÉcosystèmeModifier

Pendant leur stade juvénile, ils sont chassés par des troupeaux de Baggi. Toutefois, à l'âge adulte, les Gigginox attaquent les Baggis, et/ou les consomment, retournant la situation. Une théorie veux que le Gigginox soit un prédateur d'embuscade, tout comme le Khezu. Il est difficile pour d'autres prédateurs d'attaquer les Pseudo-wyvernes du fait que sa tête et sa queue soient semblables en apparence, rendant ainsi le prédateur confus. Un autre moyen pour les Gigginox d'éviter les prédateurs est le fait que, lorsqu'ils sont immobiles avec leurs membres plaqués sur le corps, ils ressemblent moins à une menace potentielle qu'à une masse amorphe. Avec son métabolisme lent, surtout dans les températures glaciales des grottes qu'il occupe, le Gigginox pourrait théoriquement vivre pendant plusieurs semaines sans nourriture. En raison de son poison extrêmement puissant, qu'il exsude par ses glandes et en gaz, il est susceptible de se comporter un peu comme un harceleur. Contre des monstres tels que les Popo, qui se regroupent en troupeaux pour se protéger, le Gigginox va empoisonner sa proie, puis la suivre s'il se sent menacé, en attendant que les toxines sapent les forces de la bête et le submergent. Quand il chasse les Baggi, le Gigginox attaque du plafond, et les mange aussi à partir du plafond. Cela signifie que le Gigginox est à l'abri des attaques des Baggis et du Grand Baggi pendant qu'il mange sa proie. Cependant, il apparaît qu'il va également piéger l'alimentation, principalement dans les piles d'os et d'autres détritus disséminés dans les grottes.

Ses muscles contiennent de grandes quantités de tissu élastique, ce qui lui permet d'étirer son corps, d'allonger sa gueule ou son cou afin d'atteindre son objectif. En observant le comportement de sa progéniture, le Giggi, on peut aussi supposer qu'ils sucent les nutriments provenant de diverses substances, et les convertissent en énergie et pour fabriquer le poison qui remplit son corps. Cela pourrait également signifier que le poison que chaque Giggi porte est unique, car il s'appuie sur les substances toxiques dans sa nourriture pour créer un poison : un régime différent signifie un autre poison. Si cela est vrai aussi pour le Gigginox, il devrait être extrêmement résistant à toutes les toxines (peut-être même les métaux lourds très meurtriers, comme le mercure et le plomb) et il est presque impossible de créer un antidote universel du poison de tous les Gigginox, pour les proies, les prédateurs et les chasseurs. Comme beaucoup de pseudo-wyvernes, ses ailes ne sont pas capables de voler de manière prolongée ; sans une structure osseuse rigide dans ses pattes avant, la peau des ailes claque sauvagement en vol, ce qui inhibe sa capacité à voler sur de longues distances. Pour les déplacements, il se repose essentiellement sur sa capacité à traverser de nombreux terrains, grâce à la substance adhésive secrétée sur ses pieds rembourrés. Grâce au fait qu'il réside principalement dans des grottes sombres, il n'a plus besoin d'yeux comme le Khezu, et au contraire, il s'appuie sur ​​des capteurs thermiques pour localiser sa proie, un avantage utile pour le suivi des proies chaudes dans un habitat dépourvu de chaleur (cf: la Toundra). Le Gigginox quittent rarement les grottes qu'ils habitent en raison de la menace d'autres grands prédateurs comme le Barioth, le Tigrex, l'Agnaktor Glacial, le Zinogre Stygien, le Deviljho et le Brachydios. Chacun de ces prédateurs est capable de tuer un Gigginox imprudent qui quitte la sécurité des grottes, mais en dépit de ces dangers le Gigginox est capable de se défendre en utilisant ses puissantes toxines et ses dents acérées qui peuvent offrir une morsure douloureuse à son agresseur. Dans leurs grottes, les Gigginox n'ont pas tout pour eux seuls puisqu'ils sont en concurrence pour la nourriture et le territoire avec leur sous-espèce électrique à laquelle ils sont étroitement liés.

ComportementModifier

Le Gigginox est très territorial. En s'implantant dans une caverne ou un autre domaine pour pondre ses œufs, il ne errera jamais loin de son nid pour le défendre contre les prédateurs. Cependant, il pond également ses œufs à l'intérieur des murs de la grotte, et les jeunes Giggis doivent creuser ensuite leur chemin. Il est très fertile, produisant de nombreux monticules gélatineux qui contiennent ses œufs dont les Giggis éclosent peu après en l'espace de quelques minutes. Il a probablement plus de progéniture que n'importe quel monstre dans le jeu. Le Gigginox vit habituellement seulement dans des grottes, mais il a été repéré à l'extérieur dans les zones 6, 2, et 3 de la région de la Toundra. Quand il enrage, la peau du Gigginox s'assombrit du gris au noir, peut-être un mécanisme de survie utilisé pour intimider et éloigner les prédateurs potentiels. Une autre raison de ce changement de couleur peut être un afflux de poison autour du corps du Gigginox, qu'il est prêt à envoyer sur ses challengers pour éviter une blessure. Le poison, libéré à partir de glandes, et coulant autour du corps du Gigginox sous sa peau légèrement translucide, va assombrir cette peau, de la même façon que le sang assombrit la surface de la notre après une vasodilatation. Il a été noté que le Gigginox utilise un certain nombre de ses attaques liées au poison plus fréquemment lorsqu'il est furieux, notamment son attaque «Pose d’œuf de poison». Les Gigginox peuvent également pondre leurs œufs sur leur dos. Cela semble être une forme de soins parentaux assimilés aux Wyvernes qui peuvent ainsi protéger leur progéniture beaucoup mieux contre les menaces telles que le Grande Baggi / les Baggi et le Barroth de Jade.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard